Evolen Days 2022

Programme 2022 : « Réussir ensemble la décarbonation »

8h45 : Discours d’ouverture par Jean Cahuzac, président d’EVOLEN

Jean Cahuzac, Président d’EVOLEN, vous accueillera pour lancer ces Journées Annuelles 2022

9h00-9h30 : Discours par Olivier Peyret, Chairman France & Director New Energy (Europe) Schlumberger

Olivier Peyret, Président-Directeur Général, Schlumberger France et Directeur, Schlumberger Nouvelles Energies, Europe, lancera ces journées avec un discours sur sa vision de la décarbonation de notre industrie

9h30-11h00 : Plénière 1 : Roadmap de la décarbonation de la filière Energies

Présidée par Florence Delprat-Jannaud, Directrice CCS, Présidente club CO2 – IFPEN

La décarbonation s’impose désormais dans tous les secteurs de notre économie et aura un impact significatif pour la filière énergétique. 
Opportunité et Transformation : les conséquences de la décarbonation sur nos organisations et sur nos business seront abordées lors d’une table ronde où les acteurs industriels évoqueront leur vision sur :

– La feuille de route globale de décarbonation du secteur de l’énergie, et les nouvelles orientations technologiques pour faire face au défi carbone.
– Les opportunités pour l’ensemble de la chaîne de valeur, et les facteurs de différentiation pour répondre aux nouvelles impositions réglementaires et aux objectifs spécifiques des donneurs d’ordre.
– Les transformations et les changements de gouvernance des entreprises.
– La mesure des facteurs de décarbonation (KPIs), et l’accès aux financements dits « verts ».
– La prise en compte de l’économie de la décarbonation (prix carbone, valorisation bonus-malus dans les appels d’offres, etc.) 

Intervenants :

•  Philippe Berterottière – PDG chez GTT
•  Jean-Pascal Clémençon –  Directeur de la stratégie et des marchés chez TotalEnergies.
•  Jérôme Grivet – Directeur général délégué au Crédit Agricole.
• Florence Delprat-Jannaud – Directrice CCS, Présidente du club CO2.
Samir Karoum – Directeur de la strategie et du développement chez TechnipEnergies.
Martin Kueppers – Energy modeller word energy outlook à AIE.

11h30-13h00 : Ateliers en parallèle
Faire le plein en 40… Quelle distribution d’énergie pour la mobilité routière en 2040 ?

La vente des véhicules neufs, voitures et camionnettes, à moteur thermique sera interdite en Europe à compter de 2035. Une décision qui va forcément révolutionner de nombreux métiers liés à la distribution d’énergie pour la mobilité routière.
La mesure adoptée par le Parlement européen mercredi 8 juin 2022 puis par le Conseil des ministres européen, le 28 juin, laisse néanmoins une porte ouverte conditionnelle aux carburants synthétiques, et aux hybrides rechargeables. Une clause de revoyure prévoit une évaluation des progrès en 2026.

– A quel rythme le parc de voitures particulières va se renouveler et basculer à l’électrique ?
– 
Comment les différents acteurs de la distribution d’énergie sur la route se préparent-ils ?
– 
Quels nouveaux entrants ?
– 
Le rôle des carburants bas carbone pour accompagner cette transition ?
– 
Quelle évolution pour le transport de marchandises et de voyageurs, non concernés par la mesure ?
– 
Investissements et contraintes pour l’approvisionnement en électricité des déplacements longue distance, en particulier sur les autoroutes.
– 
Quelle mutation pour les stations d’approvisionnement dans les territoires moins dense ?
– 
Quelles alternatives au tout électrique : hydrogène, gaz comprimé ou liquéfié, Carburants synthétiques, bio-carburants…
– 
Et la recharge électrique dynamique (par rail, caténaire, induction) ?
– 
Quels coûts, investissements, et opérationnels ? Evolution de la taxation ? Impact commerce extérieur, emplois, équilibre budgétaire, Efficacité de la réduction d’émissions CO2/Euro investi.

Intervenants :

Patrick Oberto 
Gilles Baustert – Responsable marketing chez Scania.
Stéphane Levesque – Directeur de l’Union routière de France (URF).
Francis Pousse – Président National Distributeurs Carburants et Energies Nouvelles chez Mobilians (ex CNPA).
Stéphane Leclercq – Directeur sortant, URF

Les usages multi-filières des e-fuels, enjeux et conflits d’usages ?

Président : Sylvain Nizou, Chef de Programme Adjoint-Economie Circulaire du Carbone – CCU, CEA

Intervenants :

Emilie Espanet – Directeur de projets stratégiques chez CMA-CGM.
• 
Erwan Jacquin  – Co fondateur de L’Institut Meet 2050.
Pierre Marion – Expert marchés de la transition énergétique à IFPEN.
Sylvain Nizou – Président, Chef de programme Adjoint-Economie Circulaire du Carbone – CCU, CEA.
Pascal Penicaud – Président d’Elyse Energy.

Décarbonation de l’industrie

1. Les différentes voies pour décarboner l’industrie par Jean Paul Gourlia

2. La vision de la branche chimie par Bertrand Walle

3. Un outil pour quantifier les stratégies de décarbonation par Thomas Guyot

4. L’offre méthodologique d’une société de service par Alexis Scotto d’Apollonia

5. Un exemple d’offre par un ingénierie – Svetlana Cranga

Intervenants :

• Svetlana Cranga – Head of Sustainability & Development Groupe ADF
• Jean-Paul Gourlia
  – E&E Conseil; Animateur du GT Efficacité Energétique EVOLEN
• Thomas Guyot   – Co-fondateur Traace
• Alexis Scotto d’Apollonia  – Responsable Développement Industrie Naldéo
Bertrand Walle – Boréalis

Empreinte carbone d’un projet : parlons-nous tous le même language

Table ronde sur les contraintes dans un projet, présidée par Olivier Le Bourhis

Tout au long de son cycle de vie, tout projet émet des gaz à effets de serre (GES). Or, pouvoir quantifier et limiter ces émissions est désormais une condition de sa performance.

Les méthodes et outils mis en œuvre pour cela sont nombreux, et de plus en plus supportés par la transformation digitale de nos entreprises et de l’industrie. Ils ont tous en commun l’ambition de répondre aux réglementations climats qui se développent, au devoir de transparence vis-à-vis de la société civile des actionnaires, aux exigences de nos clients, aux certifications qui s’imposent. Mais nous sommes encore loin d’une comptabilité carbone homogène et universelle. Les différentes entreprises impliquées dans les projets du secteur de l’énergie ont des maturités, des approches et des enjeux immédiats différents sur le climat. Dès lors, comment réellement tendre efficacement vers moins d’émissions de GES ?

Afin de comprendre la nécessité de travailler ensemble à la construction d’une approche homogène de ce défi, nous vous proposons un tour d’horizon des besoins et limites des principaux acteurs de la chaine de valeur d’un projet et un regard sur leurs suggestions pour palier à ce problème. Nos invités à cette table ronde sont TotalEnergies, Technip Energies, Schneider Electric, Kerdos Energy, Steps et Accenture.

Intervenants :

Nathalie Balland-Ferreres – Chef de projet | Chef du changement climatique et de la CarbonTaskforce chez Technip Energies.
Frank Chachuat – Managing Director chez Accenture.
• 
 Paul Druesne – Fondateur et Président de STEPS.
• 
Renato Finol Romero  – Sustainability & Net Zero Operations Solution Architect chez Schneider Electric.
• 
Mehdi Guellil – Fondateur et Président de Kerdos Energy.
•  Olivier Le Bourhis – Président du Comité Digital chez EVOLEN.
•  Nicolas Pretet – TotalEnergies.

Le bio-GNL, enjeux, production et usages

Intervenants :

•  Thierry Chapuis – Directeur général de AFG.
Christian Streicher  – Directeur Développement Gaz, Axens

13h00-14h15 : Déjeuner

Déjeuner sur le pouce dans le Hall Bordeaux, une occasion pour vous de retrouver et rencontrer les autres participants

14h15-15h45 : Ateliers en parallèle
Axe stockage principalement cette année (après avoir vu le coté projet l’an dernier et émissions négatives en 2020)

Présidence de l’atelier : Jean-Pierre Deflandre, IFP School / IFPEN 

Intervenants : 

  Sébastien Chailleux – Docteur en science politique et sociologie.
• 
Jean-Pierre Deflandre – IFP School / IFPEN
Lionel Huang – Responsable développement, Projet PYCASSO chez Pôle AVENIA.
Elise Roc  – Senior Business Development Advisor chez Northern Lights  Joint Venture.

Perception et attractivité du secteur de l’énergie : découvrez comment notre secteur peut se démarquer pour attirer les jeunes !

Dans une étude du ministère du travail, parue en Juin 2022, 71% des entreprises interrogées ont déclaré faire face à des difficultés de recrutement. Le secteur de l’énergie n’échappe pas à ce défi, en particulier vis-à-vis des jeunes.

Participer à cet atelier, c’est :

Découvrir ce que pensent les jeunes de notre secteur, grâce à la restitution d’une étude réalisée par Evolen Jeunes auprès de plus de 600 jeunes lycéens, étudiants et jeunes employés ;
Connaître les motivations des jeunes, en particulier leurs critères de sélection lors de la recherche d’un emploi ;
Obtenir les clés concrètes pour agir à court, moyen et long terme face au défi de l’attractivité ;
Rencontrer et échanger avec des jeunes passionnés.

Intervenants :

Pauline Henry-Sonnier – Comité Jeunes Evolen.
Pauline Recher – Comité Jeunes Evolen.
Daphné Olivaux – Comité Jeunes Evolen.

Le forage acteur majeur et engagé de la transition énergétique : Evolution du forage pour assister la transition énergétique

– Projet HyPSTER : Qualification du site et défis techniques pour le stockage souterrain de l’hydrogène par Murielle Grange , Project Director – Storengy Hydrogen.
– Quels matériaux pour les puits des stockages d’hydrogène par Louis Londe, Directeur Technique, Projets et Innovation – Géostock.
– Les enjeux du stockage du carbone dans les réservoirs épuisés par Sébastien Degroote  – TotalEnergies.
– Forage de puits géothermiques profonds au Cœur de nos grandes métropoles / Le forage de puits profonds de Géothermie au Cœur de nos grandes métropoles par Guillaume Tarnaud  – Herrenknecht TBA Arvene.

Intervenants

Jean-Claude Choux – Président du comité Forage puits d’EVOLEN.
Sébastien Degroote – Directeur des forages et des puits – Captage et stockage du carbone chez TotalEnergies.
Mathieu Ernst – Ingénieur généraliste chez Herrenknecht Vertical Gmbh.
Murielle Grange – Directrice de projet hydrogène chez Storengy Hydrogen.
Grégoire Hevin – Ingénieur géomécanicien et expert en stockage souterrain de gaz en cavités salines.
Louis Londe – Directeur Technique, Projets et Innovation chez Géostock.
Guillaume Tarnaud – Directeur générale Arverne Drilling.

Comment produire de l’hydrogène renouvelable à partir d’électricité produite en mer, intérêts et contraintes ?

De nombreuses régions du monde, en particulier les pays d’Europe du Nord, s’intéressent de près à la production d’hydrogène dit maritime, c’est-à-dire produit à partir d’électricité renouvelable provenant de champs éoliens offshore. Outre l’utilisation et la valorisation d’une électricité renouvelable abondante et de plus en plus compétitive, le couplage d’un électrolyseur aux champs éoliens en mer offre aussi d’autres avantages, sur la gestion de la production électrique, sur la gestion des intermittences, sur l’intégration aux réseaux d’une énergie massive et non pilotable, sur la réduction des coûts des infrastructures électriques en mer.

Au cours de cet atelier, le GT « Couplage éolien offshore et production d’hydrogène en mer » d’EVOLEN présentera l’avancée de ses travaux sur tous ces sujets.

Intervenants :

Néstor Gonz á les D í ez  – Directeur adjoint de la recherche chez TNO.
Olivier Lodeho – Head of Technology Group at Subsea 7, coordinateur du sous GT Innovation et Technologie sur l’Hydrogène Maritime d’EVOLEN.
Philippe Muguerra – président du GT « Couplage éolien offshore et production d’hydrogène en mer » d’EVOLEN, et Innovation Manage chez SOFRESID.
• Marie Robert – Directrice de Projet, France Energies Marines.

15h45-17h15 : Plénière 2 : Le sous-sol, indissociable de la Transition Energétique

Présidée par Laurent Jammes, Directeur des relations industrielles CNRS/INSU

Le sous-sol comme contributeur incontournable de la transition énergétique sera abordé lors d’une table ronde au cours de laquelle les acteurs économiques et industriels partageront leur vision autour de quatre thématiques, avec en filigrane les questions d’acceptabilité sociétale, de gestion du bien commun, et de souveraineté énergétique.

– Le sous-sol comme source majeure d’énergie décarbonée (géothermie, hydrogène naturel, hélium);
– Le sous-sol comme un lieu de stockage d’énergie (méthane, calories, H2, co-produits CO2, déchets radioactifs);
– Le sous-sol comme un réservoir de ressources minérales (notamment des métaux stratégiques);
– Le sous-sol comme ressources en eau potable et stockage d’eau.

Intervenants :

Laurent Jammes – Director of industrial relations, Universe and Earth Sciences Institute. 
Emmanuel Kermarrec – Head of geosciences and solution mining chez ENGIE – STORENGY.
• Geneviève Leboucher – Senior Vice President, access to water and sanitation chez Veolia.
Thierry Le Maux – Président du conseil d’administration de Beicip-Franlab.
Xavier Lopez – Directeur de l’exploitation des gisements chez Vermillon

18h30 : Remise des Awards
Remise du WE AWARD par Carine Tramier

Le comité Women Energy souhaite mettre à l’honneur une TPE ou une PME qui s’engage pour la mixité et l’égalité des chances.

Intervenants :

Carine Tramier, Projects Director & chairwoman of Sofresid Engineering – Saipem

INNOVATION AWARD du CITEPH et d’EVOLEN’UP

Intervenants : 

Bruno Faure – Président du CITEPH.

9h00-9h45 : Présentation du panorama EVOLEN EY

Le panorama sera présenté par Bernard Clément, Directeur Général d’EVOLEN et Moez Ajmi, Partner d’EY.

Intervenants :

• Moez Ajmi – EY.
• Bernard Clément – Directeur Général d’EVOLEN.
• Raphael Salganick – EY.

9h45-11h15 : Plénière 3 : Compétences et métiers des énergies décarbonées

Présidée par Stéphane Bogoratz et Foued Salhi.

Cette plénière est consacrée à la présentation d’orientations préliminaires sur les « Compétences et Métiers des Energies Décarbonées en France».

Elle sera suivie d’une table ronde de nature à enrichir l’étude en cours sur le sujet.

Seront représentés des entreprises et acteurs de la formation pouvant témoigner des perspectives & challenges, notamment, pour l’éolien offshore, l’hydrogène vert et autres moyens de diminuer l’emprunte carbone.

Intervenants :

Stéphane Bogoratz – Responsable ressources humaines chez EVOLEN
Delphine Boyer – Responsable ressources humaines France chez Schlumberger.
Marin de Caumont – Business developer for renewable and low carbon solutions.
Marie-Pierre Gillard – Directrice des ressources humaines chez Groupe Ponticelli Frères. 
Philippe Mandin – Enseignant chercheur chez ENSIBS.
Foued Salhi – Directeur exécutif énergie chez Accenture.
Christine Travers – Directrice de l’IFP School.
Aurélien Zuccarini – Directeur des opérations chez Aventa.

11H15-13H15 : Conférence WE (Women Energy), rencontres et Village de l’Innovation
11h30-12h30 : Conférence WE (Women Energy) : Lyon et la région Auvergne-Rhône-Alpes : la force d’un écosystème territorial propice à la R&I où les femmes agissent pour la transition écologique.

Cette table ronde WE (Women Energy) EVOLEN réunira les directrices et directeurs Recherche et Innovation de 4 acteurs fortement impliqués dans la transition énergétique et écologique, au sein notamment d’un écosystème territorial propice à la collaboration. 

Il sera également question de l’évolution de la place des femmes en R&I et du rôle des dirigeants et dirigeantes dans les transitions à mener.

Cette table ronde sera co-animée par Catherine MATISSE-LACROIX, Directrice des Opérations de Technip Energies Lyon et Geneviève MOUILLERAT, vice-présidente de WE.

Intervenants :

•  Cécile Barrère-Tricca – Cheffe de l’Etablissement IFPEN-Lyon, vice-présidente du pôle de compétitivité AXELERA Chimie-Environnement.
•  Pierre Beccat – Directeur de l’innovation pour la région EMEA chez ELKEM Silicones.
•  Edelio Bermejo – Head of Global R&D, Innovation and IP at HOLCIM.
•  Isabelle Dupret – Directrice R&I chez Segula Technologies.
Catherine Matisse-Lacroix – Directrice des Opérations de Technip Energies Lyon.
Geneviève Mouillerat – Vice-présidente de WE.

13h15-14h30 : Déjeuner

Déjeuner sur le pouce dans le Hall Bordeaux, une occasion pour vous de retrouver et rencontrer les autres participants

14h30-16h00 : Ateliers en parallèle
Attirer les talents dans les régions grâce aux enjeux de la décarbonation

Comment recruter des profils et former dans un temps record et de façon efficace ?

Intervenants :

• Judith Auphelle – Présidente du comité HSES chez EVOLEN, IFP Training.
Laura De Winne – Schlumberger New Energy HR Manager.
Christine Durand – Responsable de la formation chez EIT INNO ENERGY.
Ludovic Leroy – Ingénieur formateur – Chef de projet chez IFP Training.
• Gilles Moreau 
– Verkor
• Isabelle Vassort – Directrice ressources humaines chez Subsea 7.

Défis et atouts des PME dans les grands projets oil&gaz

Table ronde.

Intervenants : 

Sandrine Brossier Directeur commercial pour l’éolien offshore chez Saipem.
Francesco Dartizio Président et directeur général de AI GROUP.
Wayne Grobbelaar – Directeur, Ventes et marketing de ITP Interpipe.
Jean-Marc Penelon – Directeur général exécutif chez EXSTO Group Grane.

Le rôle économique de l’hydrogène bas carbone dans une économie décarbonée

Président : Jean Pascal Biaggi, coordinateur du GT « Hydrogène bas carbone » d’EVOLEN.

Rôle de l’hydrogène bas carbone dans la transition énergétique (reprise de l’introduction de la feuille de route) : intérêt de l’utilisation de plusieurs technologies pour faire face à la demande massive d’hydrogène qu’exigera la décarbonation de l’Industrie et du Secteur des Transports.

Les émissions de CO2 associées à la production d’hydrogène à partir de gaz naturel (hydrogène bleu et turquoise) sur l’ensemble de son cycle de vie, de la production jusqu’aux unités de production, de nouveaux défis ?

Impact du prix du gaz naturel sur le prix de revient de l’hydrogène produit à partir de gaz naturel : remise en question de l’intérêt économique de l’hydrogène bleu et turquoise ?

Les perspectives de l’hydrogène bas carbone comprenant les projets de grande capacité de production dont ceux d’hydrogène bleu développés en Europe (UK, Pays-Bas) et dans le Monde (US, Australie, Japon).

Intervenants :

• Jean-Pascal Biaggi – Président, coordinateur du GT « Hydrogène bas carbone » d’EVOLEN.
• Cyril Harry – Head of gas asset regulation and analysis chez ENGIE.
• Matthieu Jacques – Chief Operating Officer, Gas Assets & Developments Europe chez ENGIE.

Les conséquences économiques de la transition énergétique

Président : Thomas Olivier Léautier, Chef Economiste chez TotalEnergies

Quelle place pour l’hydrogène en Europe à l’horizon 2050 ? Présentation de l’étude H24EUU (IFPEN/SINTEF/Deloitte). Par Emmanuel Hache, IFPEN, directeur de recherche à l’IRIS.

Les enjeux macroéconomiques de la décarbonation. Par Raphaël Trotignon, directeur du pôle Energie Climat, Rexecode.

Les enjeux de localisations industrielles liés à la Transition energétique. Par François Dassa, directeur de la mission Prospective et Relations Internationales, EDF.

Intervenants :

François Dassa – Directeur de la mission Prospective et Relations Internationales chez EDF.
•  Emmanuel Hache – IFPEN, directeur de recherche à l’IRIS.
Thomas-Olivier Léautier – Chef économiste chez TotalEnergies.
Raphaël Trotignon – Directeur du pôle Energie Climat chez Rexecode.

Les nouveaux vecteurs de décarbonation et de mutation des plateformes industrielles

Le rôle des sites de raffinage et de pétrochimie est déjà et sera de plus en plus déterminant dans la transition énergétique et climatique. Ces sites investissent pour se décarboner et produire des énergies bas-carbone. Ils deviennent des plateformes multi-énergies, de plus en plus intégrées et ont recours aux technologies durables innovantes: électrification des procédés, CCUS, hydrogène décarboné, carburants bas carbone, dont les e-fuels. Ce sont ces exemples qui seront présentés lors de l’atelier intitulé : « Les nouveaux vecteurs de décarbonation et de mutation des plateformes industrielles.

Intervenants :

Arash Farnoosh – Professeur, titulaire de la chaire « électricité et transition digital » chez IFPEN
Véronique Hervouët  Senior Vice President, Investments chez TotalEnergies.
Hervé Lavieu – Vice President – Global Furnaces Product Line chez Heurtey Petrochem Solutions
• 
Vania Santos-Moreau  – Coordinatrice du projet européen 3D (procédé DMX Dunkerque).
Julien Tigani – Responsable de programme architectures énergétiques chez Technip Energies.

16h15-17h45 : Plénière 4 : Consolider la filière française dans l’éolien offshore en y associant nos PME/ETI

Modérateur : Jean Cahuzac

Dans le contexte de la transition énergétique, et de la nécessité de réduire notre dépendance aux énergies importées, l’éolien offshore est une des voies privilégiées par la France.

Le marché domestique est important : 50 parcs éoliens en mer d’ici à 2050 pour une puissance totale de 40GW, les premières éoliennes produisent en mer depuis ce printemps, les Appels d’Offres pour les 2 premiers parcs commerciaux d’éoliennes flottantes de 250MW sont lancés. Il constitue une opportunité unique pour accélérer le développement et l’ancrage en France d’une filière industrielle associant des PME et ETI locales.

L’objectif de cette plénière est d’analyser les attentes de ces dernières, de comprendre les besoins des grands donneurs d’ordre, et de rappeler le cadre règlementaire et les incitations mises en place par les autorités nationales et régionales.

Le débat doit permettre d’identifier les procédures et bonnes pratiques susceptibles de créer un contexte favorable au développement d’entreprises locales de toutes tailles dans un secteur ou d’autres pays ont pris de l’avance.

Intervenants :

Gaël Bodénès – Président de Bourbon.
Jean Cahuzac – Président d’EVOLEN.
Philippe Deschamps – Chef du département des achats chez Technip Energies.
Cédric Le Bousse – Directeur Energies Marines Renouvelables France chez EDF Renouvelables.
Yann Lepoutre – Directeur général de Dolfines.
Jean-Hervé Morard – Directeur achat – Projet et équipement – TotalEnergies Global Procurement chez TotalEnergies
Sophie Mourlon – Directrice de l’énergie chez Ministère de la Transition écologique et solidaire.

18h00-19h00 : Discours par Patrick Pouyanné, PDG de TotalEnergies

Patrick Pouyanné, PDG de TotalEnergies, viendra faire le discours de clôture des Journées Annuelles